Follow us on social networks for more great content on videography.
Suivez nous sur les réseaux sociaux pour plus d'articles, tutos et videos

Quel meilleur moment que les vacances et les périodes de fêtes de fin d’année pour se laisser entraîner par le récit de belles histoires, ces histoires qui nous transportent, nous font rêver, et nous animent de tous ces merveilleux sentiments que l’on souhaite recevoir et partager à Noël et pendant ce moment de l’année. Et quand ces belles histoires sont racontées en images, avec une belle réalisation et une très belle photographie, qu’elles animent ces personnages et ces récits et nous transportent le temps de 120 pages de scénario dans des beaux univers qui nous font rêver… que demander de mieux comme film pour ces moments de fin d’année.

Je vous propose une séléction de 10 très beaux films à voir et à revoir pendant les fêtes de fin d’années, pour sortir un peu des classiques de Sissi impératrice et des Bourvil qu’on a tendance à voir chaque année pendant cette période à la TV 😉

Tous ces films peuvent être facilement loué à la journée sur une plateforme de « téléchargement légal » ou de VOD.

Le Bon Gros Géant (2016)

Le BGG est un vrai conte pour enfants, et pour adultes aussi, qui met en scène une petite fille sortie d’un orphelinat dans l’univers de gros géants (pas tous très sympas). Signé de la main d’un des plus grand réalisateur de notre époque et sans doute le plus grand raconteur de contes contemporains, Steven Spielberg, ce film est sa dernière réalisation depuis « Le pont des espions » (2015) et « Lincoln » (2012). Si on a du mal au début à se prendre au jeu de l’histoire de ce film, remplis d’effets et d’images de synthèses (forcément, il faut bien faire les géants :), à la fin de la première partie du film, on plonge complètement dans cette histoire qui nous fait décoller, nous surprends, et nous fait plonger dans cet univers. Une belle expérience de cinéma, pour les petits comme pour les grands.

A voir pour s’évader complètement…

le-bon-gros-geant-geant-sophie 297689jpg-r-1920-1080-f-jpg-q-x-xxyxx_u895

 

 

 

 

 

New York Melody (Begin Again) (2014)

Le « feel good » movie musical de ces deux dernières années. Une bande son impeccable, pour ce film aux allures de success story musical, d’une jeune guitariste pleine de talent (Keira Knightley) qui rencontre un producteur à la dérive (Mark Ruffalo). L’alliance des deux fera comme on l’imagine des étincelles, et nous entrainera dans cette mélodie. Un jeu précis et vraiment bon de Mark Ruffalo, dans ce rôle de « looser », en contraste complet et pourtant symbiose totale avec la grace et le talent de Gretta, la jeune guitariste. Un hymne à plein de bons sentiments, un film léger, rayonnant, précis, et entrainant. Le genre de film remonteur de moral 🙂 A consommer sans modération 😉

A voir pour le côté « feel good ».

345859

(L-R) KEIRA KNIGHTLEY and MARK RUFFALO star in BEGIN AGAIN

 

 

 

 

Au delà des montagnes (2015)

Le récit,174674 divisé en trois époques, décrit les parcours de ses principaux personnages sur plus de vingt ans. À la fin du xxe siècle, une jeune Chinoise est courtisée par un jeune homme d’affaires à l’avenir prometteur et un travailleur dans une mine de charbon. Elle finit par épouser l’un d’eux, mais la vie lui réserve des déconvenues… L’histoire commence en 1999 et se poursuit dans les années 2000-2010, tandis que la dernière partie se déroule dans un futur proche, dans les années 2020.

On sort ici du côté « feel good » pour entrer dans une comédie dramatique, beaucoup moins légère, mais grandiose.

A voir pour le côté « grande fresque », et « dépaysement total ».

 

While we’re young (2014)

Un grand casting (Ben Stiller, Naomi Watts, Adam Driver) pour cette comédie coup de coeur, « with a hipster touch ».  L’histoire d’un couple de la quarantaine, qui se fait ami avec un couple jeune, de la vingtaine, complètements hipsters. Choc des générations, choc des cultures, et pleins de sujets portants à réflexion très légèrement et agréablement amenés dans cette relation. On se délecte de cette sympathique confrontation pendant 1h30. Un très bon jeu d’acteur. Adam Driver (le fameux Kylo Ren de Star Wars 7) est juste très très bon dans son rôle de jeune hipster branché. Si vous avez loupé cette comédie, à la voir sans faute.

A voir pour le côté frais, original et léger

wh1

 

 

Little Miss Sunshine (2006)

Une séléction un pehqdefaultu plus vieille (de 2006) pour ce road movie indépendant qui a été présenté à Sundance, pour finir aux Oscars.

La jeune Olive, 7 ans, n’a qu’un rêve: celui de devenir reine de beauté. Lorsqu’elle reçoit une invitation pour participer au concours de Little Miss Sunshine, sa petite famille déglinguée s’entasse dans la camionnette familiale, direction la Californie.

Little Miss Sunshine est la radiographie d’une famille tordue, partageant les bosses de la Volkswagen familiale lancée à tombeau ouvert sur l’asphalte bouillant.

Si vous l’avez manqué, c’est le moment de profiter de ce grand film !

2 Oscars (dont meilleur scenario) et un César (meilleur film étranger).

A voir pour le côté cinema indépendant.

 

The spectacular now (2013)

Miles Teller (le batteur de Whiplash) incarne Sutter, un adolescent brillant, drôle, charmant… et très porté sur la boisson. Son quotidien est chamboulé par sa rencontre avec la timide Aimee, une jeune femme totalement différente de lui.

« C’est un beau portrait — dialogué et filmé avec une grande délicatesse — de jeunes gens attachés à vivre l’instant (le fameux « spectacular now »), toujours en quête d’ivresse et d’oubli. Pirouettant, bavard, le héros est un dépressif 1001271_720817174599871_1994784272_nqui s’ignore, un feu-follet attachant dont le pétillement fascine et inquiète l’entourage. Sauf son amoureuse (Shailene Woodley, une actrice à suivre), petite souris fragile, éperdue, d’une tendresse palpable. Malgré sa conclusion un peu factice, cet Attrape-coeur modeste et moderne est une réussite.  » Telerama

Ce film a fait un bide en France, avec très peu d’entrées au cinema, alors qu’il a reçu beaucoup de bonnes critiques aux USA.

A voir pour le côté « romance légère » et « belle histoire » d’adolescents.

 

Boyhood (2014)

On ne présente plus Boyhood, avec une liste de récompenses impressionnantes, donc 5 nominations aux Oscars, et un oscars.

Cependant, si vous avez loupé ce film, cette période de fêtes peu être une très bonne occasion de le découvrir.

Ce film  a été filmé par intermittence sur une période de douze ans ; le tournage a débuté au cours de l’été 2002 pour se terminer en 2013, le tout avec les mêmes acteurs. Il raconte l’enfance puis l’adolescence d’un jeune garçon élevé par ses parents divorcés.

A voir pour le côté « WOW » …

boyhood-0

 

All about Albert (Enough Said) (2013)

Ce film est une autre comédie / love story « coup de coeur ». Impossible de ne pas aimer ce film, et de ne pas être touché par cette improbable rencontre entre Albert et Eva, deux adultes séparés/célibataires. Le film « rencontre entre deux personnages que tout semble opposer » revisité avec douceur, grâce et ingéniosité. La « love story » qui fait du bien, même si on n’est pas trop fan des love stories. Excellent jeu d’acteur, fin et précis, pour cette comédie légère et profondément touchante.

A voir pour le côté Love story réussie

21053020_20131025171524518james-gandolfini-julia-louis-dreyfus-enough-said-670x380

 

To Rome with Love (2012)

Une comédie de Woody Allen qui met en scene Jesse Eisenberg, Ellen Page, Penélope Cruz, Alec Badwin … De rebondissements en situations loufoques, classiques de Woody Allen… Inutile d’en dire plus, si vous aimez Woody Allen

A voir si vous aimez Woody Allen (mais vous l’avez donc sans doute déja vu), et pour ceux qui ne l’ont pas vu, à voir, entre autre, pour la très bonne interprétation de Jesse Eisenberg, et le duo Eisenberg/Ellen Page

to-rome-with-love-a10to-rome-with-love-page

Winter sleep (2014)

Palme d’or de Cannes 2014, ce film est tout simplement puissant, grandiose, saisissant. Il vous transporte dans l’univers de la Turquie, avec la culture, les paysages, les décors, les personnages, les conflits… Ce film est une grande claque cinématographique pour tout amateur de cinema, et pour tout amateur d’histoires…

Aydin, comédien à la retraite, tient un petit hôtel en Anatolie centrale avec sa jeune épouse Nihal, dont il s’est éloigné sentimentalement, et sa sœur Necla qui souffre encore de son récent divorce. En hiver, à mesure que la neige recouvre la steppe, l’hôtel devient leur refuge mais aussi le théâtre de leurs déchirements…

A voir pour le côté « mais comment ai-je pu louper un aussi bon film ? »

WS_120x160cs4.indd478227

Et vous, que regardez vous pendant ces fêtes de fin d’année ? 🙂

Enjoyed this article?

Subscribe to our Youtube Channel

Join us on Facebook

Commentaires et avis

Commentaires et avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelques références: