Filmer avec un Canon 5D mark ii ou iii : Réglages du boitier

blackswan
Natalie Portman dans « Black Swan » (2011). Filmé au Canon 7D – ISO 1600 – DP : Matthew Libatique

Série d’articles : Filmer avec un Canon pour un rendu cinéma

Avant de vous lancer corps et âme dans la réalisation de votre projet de film avec votre boitier Canon (je rappel ici que cette série d’articles est directement pour le Canon 5D mark ii, mais presque tout est également applicable au Canon 5D mark iii, et plus largement au 6D et 7D), donc, avant de vous lancer derrière votre écran LCD, et de réaliser le prochain MARVEL avec votre DSLR Canon (ou pas!! 🙂 il est absolument essentiel de parfaitement maîtriser votre boitier, et tous les réglages de votre boitier qui sont importants pour la vidéo.

 

like-crazy-movie-poster-2011
Like Crazy (2011), réalisé par Drake Doremus, entièrement filmé au Canon 7D

Je rappel que le but de cette série d’articles « Filmer avec un Canon 5D mk ii ou iii » est d’apprendre à utiliser le boitier en vidéo pour se rapprocher au plus près possible d’un résultat d’image final de qualité professionnelle, mais surtout d’obtenir ce fameux rendu cinéma que tous les vidéastes passionnés d’image et de cinéma recherchent … et c’est ce rendu cinéma que nous recherchons à obtenir à travers cette série d’articles. Améliorer vos images, votre rendu vidéo au maximum… pour que votre production puisse être diffusée sur différents supports … et sur le grand écran également. Et c’est possible ! Comme nous l’avons vu dans cet article, un grand nombre de productions audio visuelles et de films au cinéma ont utilisé (et continuent d’utiliser) le Canon 5D mark ii et le Canon 5D mark iii comme caméra.

La question maintenant est : « comment faire ? car c’est bien beau ce que Drake Dorumus à fait en filmant entièrement le film « Like Crazy » au Canon 7D, et c’est aussi bien beau que tout l’épisode final de Docteur HOUSE ait été entièrement filmé avec un Canon 5D mk ii, mais quand moi je film avec mon Canon, je suis encore loin d’Hollywood ! »…

 

 

captain america 5d mk ii
5D mk ii pour les plans « POV » dans le film « Captain America: First Avenger » (2011) – Clicker pour élargir

C’est à cette question que nous essayons de répondre dans cette série d’articles, et obtenir ce rendu cinéma qui n’arrive pas juste en appuyant sur un bouton secret dans votre boitier ! C’est toute une addition d’un ensemble d’éléments, maîtrisés un à un, individuellement, qui permet d’obtenir ces images que l’on recherche.

Et un de ces éléments essentiel est de maîtriser correctement votre boitier, et surtout de définir les réglages de votre boitier correctement, et vous allez voir que certains petits réglages sur votre boitier peuvent tout changer quand on les additionne ensemble. A la fin de cet article, votre boitier Canon 5D mark ii ou 5D mark iii sera réglé parfaitement pour que vous commenciez à capturer ces images époustouflantes 😉 …

 

Alors, commençons… SILENCE… ON REGLE LE BOITIER !

 

maxresdefault (2)

 

1. Mode manuel

Commencer par placer la molette sur le mode manuel, qui est la base pour tirer le meilleur de votre boitier en mode vidéo. Le mode manuel vous permet de régler vous même l’ensemble des paramètres d’exposition, et de vous adapter au mieux à la lumière ambiante ou à l’éclairage de votre scène. Comme en photo, les 3 paramètres d’exposition pour filmer avec une camera numérique sont : la vitesse d’obturation, l’ouverture du diaphragme de votre objectif, et la sensibilité ISO. Je ne vais pas aller en détail dans ce que sont ces 3 éléments essentiels du réglage d’exposition, mais si vous commencez juste en photographie, vous pouvez trouver des explications détaillées sur internet, comme cet article qui explique ces paramètres.

Il peut être nécessaire dans certaines situations d’utiliser le mode priorité vitesse (Tv), surtout en reportage, qui permet au boitier de lui même régler l’exposition en réglant automatiquement l’ouverture. Voir la remarque à ce sujet à la fin de cet article.

2. Les réglages de l’exposition

Régler la vitesse d’obturation

En vidéo, pour faire simple, l’angle d’ouverture de l’obturateur doit être de 180 degrés. C’est à dire que si nous filmons en 25p, la vitesse d’obturation devra être 1/50.

La plupart du temps, on choisira de filmer en 24 images / secondes, ce qui est le standard cinéma, qui donne le mouvement à l’oeil le plus naturel possible. Donc on choisira 1/50 comme vitesse, la plupart du temps. Vous pouvez lire ce bon article explicatif sur le sujet.

Notez également que pour une vitesse de 1/50, en 24 images / secondes, on arrive sur un angle de 200°, et non 180°. L’effet produit est positif pour nous, car l’angle de 200° va contribuer à flouter légèrement les angles, et casser l’effet de netteté vidéo digitale produite par ces cameras. L’aspect tendra un peu plus vers un rendu cinéma… ce que l’on recherche ici.

Il peut cependant y avoir des exceptions. Dans certains cas exceptionnels, par exemple en très basse lumière où vous n’avez pas d’autres solutions, vous pourrez être amené à descendre cette vitesse pour gagner un peu de lumière sur votre image. Egalement cette vitesse sera changée si vous filmez en 60 images/secondes (ou plus, 120 images/seconde, etc) pour continuer à respecter la règle des 180°. Mais le 5d mark ii est limité à 25 images/secondes.

Régler la sensibilité ISO

Alors vous allez dire, « ça c’est simple, c’est comme en photo ! »… et bien pas du tout, rien à voir 🙂. Il est important de connaître votre boitier.

Vous n’avez pas beaucoup de choix dans les ISO. En vidéo sur ce boitier, vous devez uniquement utiliser une plage ISO multiple de 160. En clair, vous devez être à 160 ISO, ou 320 ISO, ou 640 ISO, ou 1250 ISO, ou 1600 ISO. Je ne monte jamais au dessus de 1600 ISO en vidéo sur le Canon.

Ces plages ISO vous donnerons le moins de bruit possible sur votre image. Vous avez 5 réglages possibles en vidéo sur votre Canon. Au delà de 1600 ISO, l’image aura trop de bruit pour avoir le rendu de qualité que l’on cherche à obtenir. Pour en être sûr, vous pouvez voir cette vidéo de comparaison du bruit sur ces plages ISO en vidéo.

Choix de la sensibilité ISO :

160 ISO / 320 ISO / 640 ISO /1250 ISO / 1600 ISO

iso
Comparatif du bruit sur les plages ISO Canon par rapport à des multiples de 160
Réglages de l’ouverture

L’ouverture n’est pas à proprement parler un réglage du boitier, et nous y reviendrons dans un autre article plus longuement. Mais ils est important de mentionner à ce stade qu’une grande partie du rendu cinéma que l’on recherche à obtenir est dû d’une part à la qualité de l’objectif (oui, en vidéo la qualité de l’objectif change tout, encore plus qu’en photographie), mais aussi au choix de l’ouverture utilisée pour filmer.

Sur les grandes productions de cinéma Hollywoodiennes (ainsi que dans le cinéma français !), beaucoup de directeurs de la photographie vont rester la plupart du temps sur une ouverture entre f/4 et f/5.6, (c’est le fameux f/4/5.6 split !). Au delà de f/5.6, une grande partie de l’ensemble des éléments dans vos plans seront en focus, ou assez nets, et en dessous de f4, le focus peut devenir compliqué dans un grand nombre de situations. C’est pourquoi, concernant le réglage de l’ouverture, il faut privilégier une ouverture assez grande, pour obtenir un flouté d’arrière plan qui détachera vos sujets et donnera ce « look and feel » cinéma. Mais nous reviendrons sur l’ouverture dans un autre article.

3. Les menus

Correction éclairage périphérique (menu onglet 1)

menu canon 5d mark ii

Réglage à effectuer : Correction éclairage périphérique = désactiver.

C’est une fonction pour la photographie, qui corrige la luminosité autour de la périphérie de l’objectif, surtout pour les objectifs grand angle. Il faut désactiver cette fonction pour la vidéo.

 

 

Balance des blancs  (menu onglet 2)

balance des blancs menu principal

Vous avez deux possibilités : filmer en balance des blancs automatique, ou bien utiliser une balance des blancs personnalisée. Si vous débutez en vidéo, je vous conseille de laisser la plupart du temps la balance des blancs sur automatique. Le principal problème que vous allez rencontrer au début, c’est que si vous utilisez une balance des blancs personnalisée pour filmer une scène, vous allez à tous les coups oublier de la modifier pour filmer une autre scène dans un autre endroit quelques minutes ou quelques heures plus tard. Ca m’est arrivé plusieurs fois au début. Restez donc en balance des blancs automatique.

réglage manuelle balance des blancs canon 5DLe réglage de la balance des blancs en vidéo est très important, car, contrairement à la photo, votre vidéo sera compressée (en H.264), et n’est pas en format raw, ce qui limite les possibilités d’étalonnage et de modification de votre balance des blancs en post production. Vous pouvez bien évidemment étalonner votre vidéo, comme nous le verrons dans un autre article, mais la latitude de travail avec les couleurs est beaucoup plus limité qu’avec un format raw.

Le mieux bien évidemment est de choisir votre balance des blancs personnalisée. Voici un bon article qui explique en détail comment faire votre balance des blancs personnalisée.

Réglage à effectuer : Balance des blancs automatique

Petit rappel sur la profondeur d’échantillonnage : 8 bits, 12 bits ou 14 bits ?

Sur le canon 5D mark ii et iii, les images au format raw sont en 14 bits (ou 12 bits selon votre choix). Pour simplifier l’explication, cela signifie qu’en 12 bits ou 14 bits, vous aurez beaucoup plus de détails dans les couleurs, et beaucoup plus de possibilités de modifier les couleurs en post production, comparé à un format en 8 bits.

Votre boitier 5d mark ii ou iii enregistre la video compressée, en H.264, sur 8 bits, et non en format raw, sur 12 ou 14 bits.

L’image compressée en H.264 est limitée à une profondeur d’échantillonnage de 8 bits par couleur, soit 256 niveaux, contre 14 bits pour le raw, soit 16384 niveaux. Il est donc essentiel quand vous filmez en 8 bits d’avoir la meilleure qualité d’image possible à la sortie du boitier, et de limiter ainsi au maximum le traitement que vous ferez sur l’image en post production, pour perdre le moins possible de qualité d’image au final.

RAW_2.25
H264 8 bits vs RAW 14 bits – Canon 5d mk iii

Pour en revenir à la balance des blancs, il est donc important d’avoir une balance des blancs correcte à la sortie du boitier. Si vous filmez en extérieur en journée ensoleillée, avec une balance des blancs de 3300 K, votre image aura une forte teinte bleu qu’il sera très dur, voir impossible à corriger complètement à l’étalonnage. Le réglage correct de votre balance des blancs et donc très important en vidéo (contrairement à la photo, ou vous avez une grande latitude pour modifier vos couleurs sur vos fichiers raw 12 bits).

Petit rappel également sur le format d’enregistrement

Pendant qu’on y est, un bref rappel sur le format d’enregistrement, qu’on verra plus en détail dans un autre article. Votre boitier Canon 5d mk ii ou iii (comme le 6D, 7D, etc) enregistre les fichiers vidéos en H.264, qui est un codec de compression. L’image est donc compressée, un peu comme si vous preniez des photos en jpeg. Cette compression a une profondeur d’échantillonnage de 8 bits comme nous l’avons vu ci-dessus, comme les fichier jpeg qui sont également en 8 bits. Il existe d’autres possibilités d’enregistrement, que nous verrons dans un autre article. Vous pouvez par exemple, avec Magic Lantern, enregistrer directement vos vidéos en raw. Concernant le ProRes 422 (en sortie HDMI à l’aide d’un enregistreur tel que ATOMOS NINJA), c’est un peu compliqué car le flux de sortie HDMI reste en 8 bits.

Mais la plupart du temps, sur un boitier Canon, vous enregistrerez vos vidéos en format compressé H.264 8 bit. C’est important de vous rappelez cela et de comprendre les limitations et les problèmes liés au 8 bit en vidéo… C’est une des principales limitation des DSLR en terme de vidéo. Et une grande partie de tout le travail que vous allez faire pour transformer votre boitier Canon en « Camera de cinéma » va être pour justement essayer de passer outre cette limitation 8 bits, et avoir de belles couleurs profondes, et une plage dynamique correcte avec des détails dans vos hautes lumières et vos ombres, malgré cette limitation 8 bits. Ce qui en soit n’est pas évident, soyons d’accord 🙂

Espace de couleur  (menu onglet 2)

colorspace

Vous avez la possibilité de choisir entre 2 espaces de couleur avec cette caméra : Adobe RVB et sRVB

Avec ce boitier, l’espace de couleur Adobe RVB donne les meilleurs teintes de peau. Je vous conseille donc pour la vidéo de passer en Adobe RVB.

Réglage à effectuer : Espace de couleur : Adobe RVB.

.

Style d’image  (menu onglet 2)

canon-5d-mark-iii-conseils-configuration-L-2dnjif

J’aborde les différents styles d’image et leur importance dans un autre article, car c’est un sujet assez complexe et très important, mais pour faire simple, vous ne devez jamais filmer en style d’image « standard ». Votre image sera beaucoup trop contrastée, et il vous sera impossible de travailler vos couleurs dans votre logiciel de montage ou d’étalonnage. De plus, à cause du problème du filtre OLPF et de l’anti aliasing sur le 5d mk ii, votre image aura une netteté « sale », très loin du rendu cinéma que l’on veut obtenir. (Ce problème a été réglé/amélioré sur le 5d mk iii, mais gardez toujours la netteté à 0 en vidéo. Sur le 5d mk iii, vous pourrez rajouter un peu de netteté en post dans votre logiciel de montage).

 

Le réglage de votre style d’image (picture profile en anglais) est un point essentiel pour obtenir un vrai « rendu cinéma » avec votre caméra. Ce paramètre va déterminer comment l’image sera compressée lors de la compression par le boitier en H.264, et vous ne pourrez plus modifier ces réglages en post, ça sera trop tard.

Vous avez donc deux solutions pour choisir votre style d’image :

  1. Profile « Neutre ». Choisissez le profil existant « Neutre » dans votre boitier, avec tout à zero (netteté, contraste, saturation, teinte couleur)
  2. Profile « Flat ». Vous pouvez télécharger des profiles d’image sur internet, et les installer dans votre boitier. Une deuxième solution est d’installer le profile « Cinestyle » de Technicolor, et l’installer dans votre boitier. Cette étape étant un peu plus compliquée, nous verrons cela dans un autre article.

 

Réglage à effectuer : Choisir le style d’image « Neutre » ou « Cinestyle » si vous l’avez installé.

Remarques concernant les styles d’image « Flat »

maxresdefaultRemarque 1 concernant l’utilisation d’un « flat profile« : j’y consacrerai un article complet, mais il est important de comprendre que vous ne pourrez pas voir l’exposition correcte sur votre LCD quand vous utilisez un profile flat. Pour remédier à cela, une technique est de passer en profile « neutre » juste pour faire votre exposition correctement, et une fois que vous avez fait votre bonne exposition, vous repassez en flat pour filmer.

Remarque 2 concernant les profiles flat : flat n’est pas LOG. Un profile d’image flat n’a rien avoir avec un profil d’image LOG qui permet un vrai contrôle des couleurs en post. Le flat est un peu une contrefaçon du LOG 🙂 mais je tiens à le préciser, ce n’est pas du LOG… On est loin des possibilités du LOG avec le flat.

Remarque 3 : les couleurs seront toujours un peu moins bien, moins profondes en flat, même après étalonnage, que si vous filmez en profile neutre. Ceci est dû à la limitation de la compression 8 bits. Le flat désature les couleurs tout en augmentant la plage dynamique, mais le peu d’informations stockées dans le fichier 8 bit ne donne pas une très grande latitude pour étalonner et retrouver à nouveau des couleurs vibrantes et profondes. C’est pourquoi certains réalisateurs professionnels qui utilisent des DSLR pour sur des grosses productions préfèrent filmer en profile neutre, et non en flat. En gros, soit vous privilégiez la plage dynamique légèrement étendue avec un profile flat, soit vous privilégiez les couleurs avec le profile neutre.

Alerte surexposition  (menu onglet 4)

Cette fonction va faire clignoter sur votre écran LiveView les zones surexposées de votre image. Ca peut être pratique en photo, mais en vidéo elle devient génante plus qu’autre chose. A désactiver.

Réglage à effectuer : Désactiver la fonction « Alerte surex »

Arrêt auto (menu onglet 5)
act of valor 5d mk ii canon
5d mk ii sur trépied pour le film « Act of Valor » (2012)

Beaucoup de personnes désactivent l’arrêt automatique du boitier en vidéo. Le résultat est que votre boitier va rester allumer constamment, et quand vous êtes en mode « LiveView » (en mode vidéo), c’est la dernière chose à faire. La raison est simple : si vous laissez votre boitier en mode vidéo (LiveView), sur un trépied par exemple,  quand vous n’êtes pas en train de filmer, votre capteur va chauffer inutilement, et le résultat sera une augmentation du FPN (fixed pattern noise). Je tiens à rappeler que ces boitiers sont avant tout des appareils photos, et non des cameras vidéos. Même si ils sont utilisés en vidéo, ils n’ont pas été conçus pour un usage intensif de vidéo. Ils n’ont pas été conçus pour filmer par exemple pendant 2 heures non stop. Le capteur de votre canon 5D n’a pas le même système de refroidissement qu’une camera vidéo digitale professionnelle… dédiée à la vidéo. Le capteur de votre 5D est donc sensible à surchauffer. Et quand il surchauffe, la qualité d’image va se dégrader, et vous allez voir apparaître du bruit supplémentaire et des défauts sur l’image, du FPN.

Je vous conseille de mettre l’arrêt auto sur 8 minutes. Comme ça, si entre 2 prises de vues vous avez besoin de faire des réglages lumières par exemple sur votre scène, ou si vous devez parler avec des personnes et que vous oublier votre boitier, il va automatiquement s’éteindre, et le capteur ne chauffera pas inutilement.

Réglage à effectuer : Mettre l’arrêt auto sur 8 minutes

Luminosité LCD (menu onglet 6)

Réglé sur 4 ou 5, votre écran LCD reste bien visible, et vous donne le meilleur contraste et la meilleure plage dynamique que votre boitier peut capturer. Eviter de régler la luminosité plus haute que 5. C’est une erreur que font certaines personnes. En poussant la luminosité trop haute, les couleurs, le contraste et la plage dynamique de l’image sont beaucoup trop altérés, et ne correspondent plus du tout à la réalité de l’image que vous êtes en train de filmer.

Réglage à effectuer : Passer en mode manuel, et régler la luminosité sur 4 ou 5

Réglages fonction visée/vidéo (menu onglet 6)

canon-5d-mkl2-menus-video

Ce réglage permet d’activer l’enregistrement des vidéos.

Réglage à effectuer : Séléctionner « Réglage fonc. VD » et choisir Photo+vidéo 

 

 

 

Taille enregistrement vidéo (menu onglet 6 > menu video)

eos-fw-1

Le standard cinéma est 24 images par secondes. C’est ce qui se rapproche le plus d’un mouvement naturel à l’oeil humain. On choisi donc 24 images secondes en Full HD.

Réglage à effectuer : Séléctionner 1920×1080 24

 

 

 

Enregistrement son (menu onglet 6 > menu video)

Laisser l’enregistrement du son en automatique. J’enregistre toujours le son à part. Actuellement, j’utilise un Zoom H5 pour enregistrer le son. Le son du micro du boitier n’est pas du tout exploitable de manière professionnelle pour de la vidéo. Si vous enregistrez le son à part, vous utiliserez donc le son interne du boitier pour synchroniser vos vidéos.

Vous pourrez également enregistrer le son avec un micro que vous branchez directement sur le boitier, comme le Rode VideoMic Pro qui est un très bon micro pour commencer, qui se branche directement sur votre boitier Canon.

Réglage à effectuer : son auto

C.Fn I Exposition / Palliers de réglages d’expo (menu onglet 8 > Exposition > 1)

En video, si vous utilisez des optiques Canon par exemple, vous pourrez régler l’ouverture à l’aide de la molette au dos du boitier. Plus votre réglage est précis, plus vous obtiendrez l’image que vous souhaitez. On choisis donc de régler l’exposition par palliers de 1/3. Cela donne plus de précision que par palliers de 1/2.

Réglage à effectuer : Pallier 1/3

C.Fn II Image / Priorité hautes lumières (menu onglet 8 > Image > 3)

Cette fonction qui peut être un avantage en photo, est à éviter en vidéo. Votre boitier essaiera d’effectuer un contrôle sur les hautes lumière, ce qu’on ne souhaite pas en vidéo.

Réglage à effectuer : désactiver

C.Fn II Image / Correction auto de luminosité (menu onglet 8 > Image > 4)

Cette fonction est à désactiver complètement pour la vidéo ! Sous crainte de voir votre image en vidéo avoir un rendu catastrophique !

Réglage à effectuer : désactiver

C.Fn II Image / Réduction bruit en ISO élevée (menu onglet 8 > Image > 2)

Fonction à désactiver absolument, si vous cherchez à avoir le meilleur rendu possible d’image en terme de qualité. Cette fonction va essayer de réduire le bruit sur l’image quand vous montez en ISO, mais pour cela, elle va adoucir et légèrement flouter l’image…. Et enlever une partie de la netteté... Ce que l’on veut éviter. Je vous conseil de toujours utiliser des solutions software pour gérer et enlever le bruit sur vos vidéos. J’utiliser personnellement le denoiser de Red Giant. Il y a d’autres très bonnes solutions comme le plugin Neat Video qui est un très bon dénoiser. Davinci Resolve (version studio) possède aussi un denoiser.

Réglage à effectuer : désactiver

4. Autres réglages 

Le focus = manuel !

Je ne vais pas m’étendre sur ce point, mais bien évidemment, le focus en vidéo sur les DSLR se fait toujours en manuel, assisté d’un follow focus si votre budget le permet.

Le focus se fait à l’aide de l’écran LCD, en zoomant sur votre image avant l’enregistrement. Si vous devez changer votre focus pendant l’enregistrement, réfléchissez à vous équiper d’un viseur avec loupe, ou bien un moniteur externe, ou encore un EVF.

Réglages utilisateurs

D3S_1705-1200Une très bonne technique à utiliser est d’enregistrer tous les réglages que vous venez de faire ci dessus, sur un profile utilisateur. Le Canon 5D mark ii vous permet d’avoir 3 profils utilisateurs enregistrés. Vous pouvez y accéder en tournant la molette sur le haut du boitier. Si vous utilisez votre boitier pour de la photo et de la vidéo, vous pouvez faire un réglage C1 pour les paramètres de photo par exemple, et un réglage C2 pour les paramètres vidéos. Une fois que vous tournez votre molette en C2 Vidéo, vous n’aurez plus qu’a changer votre réglage ISO et votre ouverture, et vous pouvez commencer à filmer… Ca peut éviter pas mal de mauvaises surprises, si vous utilisez votre boitier également pour de la photo…

Pour enregistrer vos réglages : une fois que vous avez finis de faire vos réglages > menu 7 > réglages utilisateur > enregistrer

Réglage à effectuer : enregistrez tous vos réglages vidéos sur un profil utilisateur

Remarque sur l’utilisation du mode priorité vitesse (Tv)

Dans certains cas, il peut être judicieux de passer en mode priorité vitesse, et de laisser le boitier régler lui même l’exposition en changeant l’ouverture. Ca peut être le cas par exemple si vous filmez un reportage, et que vous ayez à filmer sur le même plan des personnes en intérieur puis en extérieur. Comme par exemple si lors d’un mariage, vous filmez les mariés dans l’église et vous les suivez dans l’église jusqu’à leur sortie de l’église sous les confettis (ou le riz!), et que vous vous retrouviez subitement en plein soleil. Si vous souhaitez avoir toute la scène sur un même plan, placez la molette en priorité vitesse (Tv).

 

Voilà, votre boitier est réglé au mieux pour que vous commenciez à shooter votre prochain long métrage…. ou le prochain MARVEL ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *